Placez votre argent dans un havre de paix fiscal

 

Je vais vous présenter aujourd’hui un compte d’épargne unique au monde, avec des avantages fiscaux remarquables.

Et vous y avez droit !

                              (il est accessible à tous les Français majeurs !)

Créé en 1992, il résiste chaque année aux lois de finance successives.

Mieux que ça !

La dernière loi Pacte de 2019 a augmenté ses avantages, avec :

  • un aménagement du plafond des versements
  • une éligibilité aux jeunes majeurs rattachés au foyer fiscal de leurs parents

Si vous l’utilisez bien, il peut donc vous permettre de multiplier votre épargne en bourse sans aucun impôt, pendant des années.

Alors autant en profiter !

 

Les caractéristiques du PEA

 

Le Plan d’Épargne en Actions (PEA) vous permet d’acheter :

  • des actions d’entreprises françaises, ou européennes
  • des fonds de placement éligibles
  • des ETF (Exchange Traded Funds) qui peuvent vous permettre de vous exposer aux marchés US, chinois, émergents, etc…
  • et, sous conditions, un dirigeant peut loger dans un PEA les actions de sa société non cotée !

 

Mais je vous déconseille d’ouvrir votre PEA auprès de votre banque traditionnelle !

Parce qu’elles prennent souvent des frais de tenue de compte importants, des droits de garde, des frais de bourse à chaque ordre passé, etc…

Bref, l’accumulation de tous ces coûts est désastreuse pour votre rentabilité !

À titre personnel, j’ai ouvert mon PEA dans une banque en ligne.

C’est simple, sécurisé… et surtout je n’ai aucun frais !

 

Le PEA, comment ça marche ?

 

Le PEA se compose de deux parties :

  • un compte espèces sur lequel vous avez votre cash en euros
  • un compte titres sur lequel vous avez vos actions, ou vos fonds de placement

Pour l’utiliser, c’est simple :

  1. vous alimentez votre compte espèces avec des euros
  2. vous achetez des titres en utilisant votre compte espèces
  3. à la revente de vos titres, l’argent récupéré retombe dans votre compte espèces !

 

Toutes les opérations se font à l’intérieur de cette bulle étanche à la fiscalité :

Chargement image

 

Et tant que vous ne sortez pas du PEA, vous bénéficiez d’une TOTALE exonération d’impôt sur vos plus-values et sur vos dividendes !

                              (ce qui n’est pas le cas avec un compte titres ordinaire, sur lequel vous êtes imposé à la flat tax à 30 % dès que vous faites des gains)

 

Une épargne pour le moyen-long terme

 

Tout est prévu dans le PEA pour vous inciter à placer votre capital à long terme (minimum 5 ans) :

 

  • les retraits

Avant 5 ans : un retrait du compte espèces entraîne la clôture du PEA.

Mais après 5 ans : vous pouvez faire des retraits partiels en conservant votre PEA !

 

  • la fiscalité

Avant 5 ans : les gains sont taxés à la flat tax à 30 %, comme pour un compte titres ordinaire.

                              (il n’y a aucun avantage fiscal)

Mais après 5 ans : vous êtes exonéré d’impôt sur vos gains !

                              (vous n’échapperez quand même pas aux prélèvements sociaux…)

Attention, le délai fiscal est calculé à partir de la date du 1er versement et pas de celle de l’ouverture de l’enveloppe !

                              (même si c’est souvent la même, puisqu’on fait en général son 1er versement au moment de l’ouverture)

Donc ouvrez votre PEA le plus tôt possible et versez quelques euros dessus (même si vous ne voulez pas investir en bourse tout de suite), juste pour faire courir le délai fiscal !

 

4 (très) bons points à retenir pour le PEA

 

  • idéal pour les débutants

Le PEA est une très bonne enveloppe pour les débutants en bourse car il permet d’apprendre les bases de l’investissement sans se préoccuper de la déclaration de ses gains en fin d’année.

Quand vous serez plus à l’aise, vous pourrez aussi ouvrir aussi un compte-titres qui vous permettra d’étendre vos investissements sur les marchés internationaux, avec une gestion plus dynamique d’achats/reventes avant 5 ans.


  • le compte espèces = parking à cash

En cas de crise, ou de forte baisse des marchés actions, vous pouvez revendre tous vos titres et revenir en cash sur le compte espèces, en restant dans votre enveloppe PEA

Laissez passer la tempête boursière et réinvestissez ensuite !


  • ne jamais clôturer un PEA déjà ouvert !

Si vous avez déjà votre PEA ouvert dans votre banque et que vous souhaitez changer pour une banque en ligne afin de limiter les frais, demandez le transfert de votre PEA.

Cela vous permet de conserver l’antériorité fiscale, avec les avantages associés !


  • l’expatriation

Contrairement à une idée reçue, les non-résidents peuvent conserver leur PEA !

                              (à condition de l’avoir ouvert quand vous étiez résident français)

Et en bonus supplémentaire, ils n’auront même pas à s’acquitter des prélèvements sociaux sur leurs plus-values en cas de retrait !

La fiscalité applicable au moment de la sortie dépendra des règles de la fiscalité locale…

                              … qui peut être très avantageuse, selon le lieu d’expatriation !

 

Le PEA est donc un excellent placement qui vous permet d’épargner toute votre vie en exonération d’impôt en France, puis de retirer vos fonds sans impôt à l’étranger (si vous vous êtes expatrié dans le bon pays !)

Dites-moi en commentaire si vous avez déjà ouvert votre PEA et quels titres vous avez en portefeuille ?

 

Restez à l’écoute,

Jérôme.

 

7 réponses

    1. Bonjour François,
      Non, il n’est pas possible d’ouvrir un PEA ou un PEA-PME pour un mineur.
      Néanmoins, depuis la loi Pacte de 2019, les jeunes majeurs (entre 18 et 25 ans) rattachés au foyer fiscal de leurs parents peuvent ouvrir un « PEA Jeune » (avec un plafond de versements de 20’000 euros).
      Cordialement,
      Jérôme.

  1. bonjour monsieur, merci de vos informations financières, économiques et fiscales concernant le PEA (plan d’épargne en action) assez utiles et intéressantes. Je n’ai pas encore ouvert de PEA mais j’ai maintenant l’intention de le faire auprès d’un courtier en ligne. C’est vrai vous avez raison les frais ne sont pas les mêmes qu’une banque traditionnelle. Bonne fin de semaine.

    cordialement
    pierre Garcia

  2. Bonjour
    J ai un PEA à la BNP depuis 8 ans. Je ne l ai pas trop utilisé petit placement proposé par la banque.
    Que me proposez vous pour optimiser mon PEA je ne suis pas très avisé sur le sujet ne comprend pas tout.
    Attends réponse
    Patrick

    1. Bonjour,
      Votre PEA a atteint une antériorité fiscale intéressante, vous pouvez donc l’alimenter et investir dans des titres pour le faire fructifier. Le jour où vous aurez besoin des fonds, vous pourrez faire un retrait partiel sans le clôturer.
      Si vous commencez d’être actif avec votre PEA, soyez attentif aux frais de la banque… N’hésitez pas à comparer avec les tarifs des courtiers en ligne (vous pouvez transférer votre PEA chez l’un d’eux si besoin).
      Cordialement,
      Jérôme.

  3. Super comme article, vous venez de m’apprendre que pour l’expatriation : « Contrairement à une idée reçue, les non-résidents peuvent conserver leur PEA ! (à condition de l’avoir ouvert quand vous étiez résident français) »

    Vous pouvez svp me dire la source de cette information car je pensais que justement il fallait le fermer avant de s’expatrier.

    Sinon pour répondre à la question quels titres vous avez en portefeuille ? Un peut de tout !!

    1. Bonjour Cyprien,
      Oui, la source vient directement du site des impôts, vous pouvez le consulter en cliquant sur ce lien.
      Et à titre personnel, lorsque je travaillais en banque privée, j’avais des clients non résidents (ou qui s’expatriaient) et je leur faisais toujours conserver leur PEA. Cela marche sans problème !
      Cordialement,
      Jérôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.