Voici les 4 actions que ce célèbre investisseur vient d'acheter...

 

Pour 40 milliards de dollars !

 

Dans l’un de mes précédents articles, je vous ai déjà parlé de Warren Buffett et de sa société holding d’investissement qui s’appelle Berkshire Hathaway.

Début 2022, elle disposait d’une réserve de cash de plus de 146 milliards de dollars (ce qui représentait environ 30 % de son capital).

Eh bien, 6 mois plus tard, cette trésorerie a diminué d’environ ⅓ !

 

Pourquoi ?

Parce que Berkshire Hathaway a investi plus de 40 milliards de dollars dans plusieurs entreprises.

Et je vais maintenant vous dévoiler lesquelles…

 

Pendant la crise, Buffett fait ses emplettes

 

Il a acheté de petits montants d’actions dans une dizaine de sociétés comme Paramount, Citigroup, Formula One Group, Mc Kesson, General Motors, ou encore Apple (qui était déjà la plus grosse position de son portefeuille).

Mais le plus intéressant, c’est qu’il a concentré ses plus grosses lignes d’investissements dans seulement 4 entreprises ultra ciblées :

 

  • 2 actions du secteur énergétique

Il a pris des positions massives dans Occidental Petroleum et dans Chevron.

                              (Chevron est même devenu la 3ème plus grosse position de son portefeuille, derrière Apple et Bank of America !)

La fin des hydrocarbures ne semble donc pas vraiment à l’ordre du jour pour le plus grand investisseur de la planète.

 

Au contraire…

Ces achats montrent qu’il anticipe encore de gros profits sur ce marché.

Il est vrai que les sanctions imposées par la Commission européenne contre l’importation du pétrole conventionnel russe ouvrent d’énormes débouchés commerciaux pour le pétrole de schiste américain

                              (l’extraction de ce pétrole est plus polluante et son importation va coûter plus cher à l’U.E. mais cela ne semble pas déranger les dirigeants européens qui acceptent tout et n’importe quoi, du moment que cela ne vient pas de Russie…)

 

  • 2 actions du secteur technologique

La holding de Warren Buffett a investi dans le célèbre fabricant d’ordinateur et d’imprimantes HP.

Cette société travaille en ce moment au développement d’un nouveau casque de réalité virtuelle.

Et la mise sur le marché à grande échelle de ce type de produit pourrait booster la croissance de l’entreprise dans les mois à venir.

 

Pour finir, Warren Buffett vient de réaliser un premier investissement massif de 5,6 milliards de dollars dans la société Activision Blizzard, Inc.

                              (c’est l’un des plus grands éditeurs de jeux vidéos, avec des licences de renommée mondiale comme Tony Hawk’s Pro Skater, Guitar Hero, Call of Duty, Diablo, World of Warcraft…)

Et il prévoit même d’augmenter encore sa participation dans cette entreprise à l’avenir !

 

Mais pourquoi investi-t-il autant dans une entreprise de “jeux vidéos” ?

Sans doute parce que Microsoft a annoncé en janvier 2022 son intention de racheter Activision pour 68,7 milliards de dollars, dans le cadre du développement de ses activités liées au métavers !

Pour l’instant ce rachat est encore soumis à l’accord du régulateur américain et de l’Autorité de la concurrence des marchés au Royaume-Uni…

                              … mais s’ils donnent leur feu vert, le cours de l’action pourrait décoller à des niveaux jamais vu !

Ils donneront leur réponse mi-2023, donc le dossier est à suivre de près…

 

Devez-vous faire les mêmes choix d’investissements que lui ?

 

Au travers de ces achats d’actions, on comprend la stratégie de diversification qu’il met en place pour le long terme.

Elle repose sur deux piliers :

  • l’énergie pour assurer des profits basé sur le monde “réel” et pour se protéger de l’inflation
  • les nouvelles technologies pour profiter du boom du monde “virtuel” lié aux métavers et à la réalité virtuelle

 

Mais il faut aussi remarquer que Berkshire Hathaway dispose encore de plus de 105 milliards de dollars de trésorerie !

Ce qui représente environ 20 % de son capital.

Donc Warren Buffett est loin d’avoir investi tout son capital.

 

Il a juste profité de la récente baisse des marchés pour commencer à se positionner sur quelques sociétés stratégiques et décotées, avec des fondamentaux solides et un fort potentiel de croissance.

Mais il conserve encore pour l’instant un important matelas de cash…

                              … sans doute parce qu’il se tient prêt à saisir d’autres opportunités plus bas, en cas de baisse plus importante des marchés !

Dites-moi en commentaire si vous allez utiliser la même méthode que lui pour commencer vos achats d’actions en ce moment ?

 

Restez à l’écoute,

Jérôme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *